Dolomiti [Partie 3]

Publié le par Zigual

Mercredi 25 : Tour du Picco Di Valandro (CR + photos)

Cette fois-ci, on se penche sur une valeur sûre ! Apparement, c'est à faire absolument, alors l'excitation me gagne...
Réveil naturel bien matinal, on commence d'entrée par 500m de D+ en poussage voir portage tellement la piste est raide ! Pire qu'un sentier, c'est à se demander l'intérêt de la chose...

On arrive à Särlhütte et son air autrichien. En effet, dans le coin l'Autriche est très présente, plus que l'Italie d'ailleurs...

Enfin un peu de roulage puis portage jusqu'à Flodige Sättle, un col au pied du picco. On rejoint une crête, et derrière un sentier bien technique descend... C'est un T4 des Dolos ! Après ça remonte par un sentier pas très propre, escaliers de bois et échelle au programme, sympa sympa. Mais pas très rentable tout ça...

Vers Flodige Sättle

Echelle !


A l'intersection du picco auquel nous ne monterons pas, nous continuons en directions du Mont Specié où oh, miracle, ça roule.
Après la pause chocolat qui va bien, on attaque la descente du Val Chiara : un sentier technique et soutenu, fabuleux d'ailleurs. L'Ours se fait plaisir, mais malheureusement pour moi je suis trop fatiguée et me bloque complètement : énervée, déçue, je passe plus de la moitié à pieds. Alala ces jeunes, ils tiennent pas le coup ! Faudra revenir avec un peu plus de conditions physiques, même si à coup sûr les Dolos ne sont pas faites pour le vélo.

Picco Di Valandro derrière.




Passage en Autriche qui n'est vraiment pas loin pour peut-être faire un topo là-bas (trop fun !) mais qui finalement sera un aller-retour sans regret : essence moins cher qu'en Italie, et même qu'en France ! Puis les gens sont bien plus accueillant qu'en Italie.
Fin de la journée au resto pour goûter à la vraie pizza d'Italie et au vrai Tiramisù qui va bien ! Et face au lac de Misurina s'il vous plaît...


Jeudi 26 : Tre Cime Di Lavaredo (CR + photos)

Au réveil, ce n'est pas le grand beau habituel. Les sommets sont tous bouchés. Du coup on descend sur Cortina voir la météo et faire une via ferrata. Mais cette dernière est tellement peu accueillante qu'on se débine et retournons à la case départ. Sans regrets ! Ca s'est dégagé entre temps, cool ! C'est donc parti à 11h sur le vélo pour 500m de D+ en bitume pour arriver au refuge Auronzo. De là on rejoint le refuge de Lavaredo sur une piste touristique et fréquentée. Pas si pire, les gens sont plutôt agréables. On continue jusqu'au refuge Locatelli qui nous donne une vue encore plus impressionante sur les parois des Tre Cime. On revient sur nos pas et bifurquons dans la combe du Lavaredo sur un sentier alléchant. On fait du spectacle, les gens ont l'air de voir des VTTistes pour la première fois !


Refuge Locatelli


C'est excellent mais on ne peut pas lacher les watts car le sentier est très caillouteux et gravilloneux. Le pilotage est parfois difficile.
C'est bien beau de se faire plaisir, mais maintenant il faut remonter ! De 500m à 700mde portage dans un ancien ruisseau, on adore...
L'agonie après avoir ailli vomir mon repas dans la descente. La grand forme l'Oursonne ! Elle n'est plus bonne qu'à faire du ménage à Ailefroide ;-)



On arrive enfin à la Forca Rinbianco, et là c'est magnifique. De plus, le sentier est superbe de l'autre côté ! Pas difficile est surtout très beau. Voilà qui réconcilie avec la journée d'hier !



On arrive pile poil pour l'apéro et le repas antipasti : excellent !
Durant la nuit, l'orage éclate : Doudiou, ça fait pas rire ici. C'est des flashs et d'énormes grondements en continue pendant 2h, voir plus ! La terre tremble, le tonnerre passe à quelques mètres et on se sent minuscules. Ca fout la trouille.

Vendredi 27 : Délinquance au Monte Piana

Le calme est enfin revenu. On décide d'aller faire un petit sommet à côté. Un single puis une piste bien raide (comme d'hab !) nous amène à la route de montée... interdite aux vélos ! Pour une fois que ça roule, grrrr.
Tanpis, on fait les autistes et prenons le vélo pour une moto. Sur le plateau, c'est à nouveau autorisé.
Les vestiges de la guerre 15-17 sont là : tranchées de pierres et tunnels creusés dans la roche contraste avec la verdure et la beauté des lieux.

Face aux Tre Cime



La descente sera une fois de plus cablée puis caillouteuse. Encore du technique dans lequel je perds ma confiance...
Après ça il faut remonter 100m au milieu des vaches intrigués en plein cagnard pour arriver au parking.




Ca sent la fin. L'après-midi on file à Corvara, puis au Passo Di Gardena où on passe la nuit. Une véritable fourmilière ici ! ça vélote de partout, il y a une course qui se prépare...

Publié dans VTT

Commenter cet article

nawale 08/07/2008 16:21

Salut Zigual! Superbe ton blog, ca donne trop envie... On ne se connait pas et je me permet de passer par toi pour retrouver un gars qui était dans la voie du mur de glace au gioberney samedi 5 juillet.Il  est grenoblois , a mentionné ton nom au sommet  et j'ai des photos de sa cordée et lui de la notre je pense. Si tu vois qui c'est ,hésites pas a me faire signe sur ma mp.Merci.Nawale

marika 08/07/2008 10:02

Superbes les photos!Dommage quand même pour la Vallandro...Ce sommet était vraiment bien roulant, un pur régal qui était un peu la récompense pour toute cette souffrance à la montée! Mais c'est vrai que la boucle est très longue, il faudrait peut-être préférer la montée en A/R depuis le refuge Vallandro...

M-Ci 07/07/2008 21:53

Vraiment des paysages qui ont l'air fabuleux !!! Je n'avais pas encore eu le temps de lire votre périple....mais ça me donne bien envie d'y aller sans vélos!!!! Bravo d'avoir quand même persévéré pour rapporter ces belles photos ! Au fait, quand c'est qu'on fait du vrai vtt sans portage ??