24 Mars (3ème jour) : Pointe des Cerces

Publié le par Zigual

Une journée grandiose nous attend : du soleil et du ciel bleu, pas ou peu de vent, et un beau sommet : La Pointe des Cerces (3097m).

Avec à peu près le même groupe, on passe par le Lac de la Clarée et le Lac Rond :

On bifurque pour rejoindre le col des Cerces (2574m). On descend de 50/100m environ puis rechaussons les skis (ou les peaux) pour remonter.

Nous arrivons au pied d'un couloir, apparement seul passage. On monte à pied, et passons sous un énorme bloc : superbe! Ulysse a le sourire aux lèvres, comme moi d'ailleurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est le spectacle à l'arrivée du couloir! En plus, une belle pente nous attend à la descente, toute pour nous!

                                

 

Après cette belle montée, un second couloir nous attend : on le monte à pieds, un par un, avant de faire une petite pause pour ensuite attaquer la dernière ligne droite jusqu'au sommet. La dernière pente n'est vraiment pas raide d'ailleurs!

Et voilà le sommet... Léo et La Croix (avec un livre d'or que l'on a pris soin de signer!) et une petit photo de la team!

D'ici, il y a une superbe vue : Le Mont Blanc, la vallée de La Clarée, le Mont Thabor, le Couloir Davin (surprenant vu d'ici!), le Glacier de l'homme... En passant par les Agneaux, les Dômes de Monetier, la Grande Ruine, le Grand Galibier...

 

 

 

 

 

Et c'est la descente de folie...! Yiha!

On descend le petit couloir à pieds, et après ça, c'est encore une descente de folie que l'on se fait! On remonte sur le col des Cerces, puis sur la crête au-dessus, car derrière se cache une belle pente qui retombe sur le Lac Rond (on en veut encore!!)

à 13h, il fait chaud et ça commence à purger... Rester espacé est le strict minimum, et l'on ne traîne pas dans cette travsersée. J'ai même fait partir une mini plaque.

Là encore, on se fait une bonne descente! C'est le top du top cette journée...

Et voilà comment ça se termine : grosse corniche qui s'écroule sous notre poids, Léo se retrouve coincé, à moitié enseveli sous les 1m50 qui se sont effondrés! Petits coups de pelles pour retrouver ses bâtons, et c'est le retour tranquille au refuge, pile quand le mauvais temps arrive.

Total : environ 1250m de dénivelé.

Publié dans Rando en surf-ski

Commenter cet article

Betty 27/03/2007 16:55

ca a l'air vraiment beau !