Sortie de luxe à la Tête de Fouran

Publié le par Zigual

Aujourd'hui c'est Marcus qui paye le casse-croûte ! Je lui lance une boutade lors des courses la veille mais il ne la prend pas à la légère... Du coup dans nos sacs voici par ici un foie gras et de la rouquette, par là du magret de canard fumé maison et une tarte aux myrtilles, et dans mon sac bien évidemment une bouteille de Monbazillac  Par contre mes comparses se sont bien gardés de me laisser porter le tire-bouchon...

Au parking de Mikéou sur les coups de 10h du matin, il y a plus d'une dizaine de voitures : du jamais vu ! La Tête du Fouran est vraiment une bonne solution de replis.

La montée se fait tranquillement, Marcus non plus n'a pas la forme. A peu près tous au même rythme, c'est encourageant et finalement on ne met pas tant de temps que ça. Là haut on reconnait la faune du 05 : toujours une pointe d'old school, pas de d'jeuns, il y en a même un qui est monté en combinaison vert fluo  Le top au niveau respirant  ça change de la faune du 38 plutôt branchée collant-pipette




Et qui ne voit-on pas ? Tibougnat et Marinette qui nous reconaissent aux surfs ! Du coup on descendra avec eux. Mais Tibougnat est chaud bouillant et préfère descendre par son secret spot ; l'ours le suit. Tanpis, on fera le casse-croûte plus bas ! On se croirait au printemps dans la descente, poudre lourde, parfois difficile à tourner.

On retrouve Papa à 2 pas du parking, Tibougnat est remonté. Bon et bien, on a porté le casse-croûte, on va pouvoir le manger maintenant, sur une terrasse ensoleillé d'une maisonnée ! Trop fort, le foie gras et la rouquette, ça déchire !



L'intégriste revient, on finira la journée devant le café dans leur belle maison de Réotier. Les vacances commencent bien !

Publié dans Rando en surf-ski

Commenter cet article